Un avenir pour la marque Eléphant ?

On connaît les déboires de l’usine française Fralib Gémenos, qui fabrique les thés Eléphant et qui est est cessation d’activité. Et bien un petit espoir semble renaître pour ses salariés puisqu’un ancien cadre de chez Lustucru se dit prêt à racheter la marque Eléphant et à former une Scop pour continuer la production sur le site industriel.

Une affaire à suivre… Plus de détails sur le site d’Europe 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *